La Commune de Gesves

Prochaines séances du Conseil communal

Avis à la population

La prochaine séance du Conseil communal se tiendra
le mercredi 26 janvier 2022 à 19h30 en visioconférence

Cette séance peut être suivie en direct sur Youtube: https://youtu.be/xvkiMfWdiGs

Pour plus d’informations au sujet des séances du Conseil communal?
Cliquez ICI

Lien Permanent pour cet article : http://www.gesves.be/prochaine-seance-du-conseil-communal/

Probables perturbations des collectes des déchets

Comme partout, le variant Omicron se propage… Les collectes des déchets et les vidanges des bulles à verres risquent d’être légèrement perturbées ces prochains jours/semaines!

Les collectes sont pour l’instant assurées, mais elles seront parfois effectuées par des équipages non-habituels, qui connaissent moins bien la tournée.

Si vos déchets ne sont pas collectés, merci de les rentrer et les présenter à la collecte suivante.

Merci pour votre patiente et votre compréhension.

Si vous souhaitez néanmoins introduire une réclamations, n’hésitez pas à vous rendre sur le site internet du BEP Environnement: https://www.bep-environnement.be/reclamations/citoyen-collectes/

Lien Permanent pour cet article : http://www.gesves.be/probables-perturbations-des-collectes-des-dechets/

Appel aux photographes (professionnels ou amateurs)

Comme vous aurez pu le constater, le Gesves Info a adopté un nouveau look. Et, pour illustrer sa page de couverture, le Collège communal souhaite mettre en avant des paysages et/ou le patrimoine gesvois.

Pour ce faire, il a été décidé de faire appel à des photographes gesvois, professionnels ou amateurs, …

Vous souhaitez partager votre talent ? N’hésitez pas à nous envoyer vos photos par mail à nathalie.seine@gesves.be. Les photos devront avoir au minimum 600 dpi.

Lien Permanent pour cet article : http://www.gesves.be/appel-aux-photographes-professionnels-ou-amateurs/

MESURE « ZOOM 18 – 25 ans »

Une aide spécifiquement prévue pour les jeunes impactés par la conséquence de la crise Covid

Suite à la situation de crise engendrée par le COVID-19, près de la moitié des jeunes de moins de 25 ans rencontrent aujourd’hui des difficultés financières.

En effet, nombreux sont ceux qui ont perdu leur job d’étudiant et qui, en plus de subvenir à leurs propres besoins, doivent aussi soutenir financièrement leurs parents.
Ces adolescents, jeunes adultes et étudiants subissent également les conséquences du manque de contact, de la solitude, de l’interdiction de se rassembler, ainsi que les complications liées aux études scolaires et académiques. Etant donné que la majorité des cours dans les hautes écoles et universités sont suivis en distanciel, et ce, depuis plusieurs mois, certains jeunes adultes étudiants décrochent ou abandonnent leurs études à cause de ce mode d’enseignement qu’ils jugent fort contraignant.

Face à ce contexte, certains jeunes, en manque de revenus, se retrouvent obligés d’habiter de nouveau chez leurs parents, tandis que d’autres endurent la pression financière que leur impose leur bail. Par ailleurs, les jeunes fraîchement diplômés et entrant dans le monde du travail ne sont pas non plus épargnés par cette situation de crise, dans laquelle chaque perspective d’avenir semble être mise à l’arrêt ou obscurcie par un marché de l’emploi obstrué et paralysé.  

Afin de soutenir et d’aider financièrement tous ces jeunes dans le besoin, le S.P.P. Intégration Sociale a décidé d’octroyer aux C.P.A.S., un subside de 24 millions d’euros, que ceux-ci sont chargés de redistribuer aux jeunes dans le besoin, ces prochains mois.
Les aides financières issues de ce subside pourront être accordées aussi bien aux jeunes gens bénéficiant déjà du revenu d’intégration qu’à ceux qui sollicitent l’aide du C.P.A.S. pour la première fois, dès lors qu’ils se trouvent dans une situation de besoin reconnu et constaté.

Ce subside doit être utilisé dans le cadre de soutiens pédagogiques et d’insertion et doit servir à payer des frais d’accompagnement.
Ainsi, il peut, par exemples, financer des formations, des soutiens scolaires, des remédiations, des accompagnements psychologiques, des frais scolaires, des achats de matériel technologique (ordinateur…), etc.

À la suite d’une enquête sociale réalisée et conduite par le C.P.A.S., il peut être décidé d’octroyer au jeune ou à l’étudiant soit une aide financière dite « ponctuelle », c’est-à-dire une aide prenant en charge un abonnement de moyens de transport, un loyer, une garantie locative, une facture impayée, etc., soit une aide financière plus « structurelle », autrement dit une aide financière d’un montant défini par le C.P.A.S., en fonction des besoins de la personne concernée.

En ce qui concerne les aides financières ponctuelles, celles-ci peuvent avoir des effets jusqu’au 31 décembre 2022 (par exemple : un abonnement à internet pour un an pris en juillet 2021 peut avoir des effets jusqu’en juin 2022).
En ce qui concerne les aides financières structurelles, elles peuvent avoir un effet jusqu’au 31 décembre 2021 (par exemple : une aide financière de 200 € par mois, durant 6 mois).

Vous êtes un étudiant ou un jeune âgé de 18 à 25 ans et vous souhaitez obtenir de l’aide ou plus d’informations ?

Alors, n’hésitez pas à prendre contact avec le C.P.A.S. (tél. central : 083/ 670 320) ou avec le service social (Mme Claude Lafleur, assistante sociale en charge du suivi des étudiants et responsable du service social : 083/ 670 321 – claude.lafleur@cpas.gesves.be )
Vous pouvez également prendre contact avec la Présidente du C.P.A.S., Mme Nathalie Pistrin, qui vous renseignera (0477 39 16 30 – nathalie.pistrin@gmail.com)

Lien Permanent pour cet article : http://www.gesves.be/mesure-zoom-18-25-ans/

Profitons des bons moments, pensons à ralentir

Le retour des beaux jours nous apporte d’emblée une certaine bonne humeur communicative, bien salutaire dans ces moments Covid interminables.
C’est le moment d’en profiter, en auto aussi, à l’occasion des vacances et ses petites escapades, ou simplement, au plaisir retrouvé d’une journée à la clarté enfin prolongée.

Avec une vitesse adaptée à la baisse, ce moment sera vraiment de qualité, le risque et le stress à la baisse également, pour plus de sécurité, pour tous, sur les routes.
Car, la vitesse provoque et aggrave les accidents : près de 1 accident mortel sur 3 est principalement dû à la vitesse.

Alors en ces temps où préserver la vie, tout comme prendre un peu de bon temps compte tant, l’Agence wallonne pour la Sécurité routière (AWSR) invite les Wallons à modérer leur vitesse pour pouvoir exploiter pleinement ces bons moments sur les routes.

Lien Permanent pour cet article : http://www.gesves.be/profitons-des-bons-moments-pensons-a-ralentir/

Le CPAS de Gesves est là pour vous!

Pendant la crise sanitaire, le gouvernement a débloqué un budget afin de permettre aux CPAS d’octroyer des aides de première nécessité à la population la plus précarisée.

Plus d’infos dans cette brochure.

Contact:
CPAS de Gesves
Madame Carine TRIBOLET
083/670.320 carine.tribolet@publilink.be

Lien Permanent pour cet article : http://www.gesves.be/le-cpas-de-gesves-est-la-pour-vous/

Permanence « pensions »

La permanence « pensions » est assurée par l’Office National des Pensions de Namur

Pour votre protection ainsi que celle de leurs collaborateurs, l’Office National des Pension a décidé de supprimer les « PointsPension » jusqu’à nouvel ordre et ont nous avons décidé de restreindre les contacts à ceux par téléphone et par écrit.

Les permanences pensions qui avaient lieu à l’Administration communale sont donc suspendue pour le moment.

Vous pouvez contacter le Service Pensions via:

  • mypension.be (information en ligne disponible en permanence)
  • le numéro Spécial Pensions 1765
  • le formulaire de contact sur www.sfpd.fgov.be
  • ou par écrit: Service fédéral des Pensions – Esplanade de l’Europe, 1 à 1060 Bruxelles

Lien Permanent pour cet article : http://www.gesves.be/permanence-pensions/

BE-Alert

Soyez alerté : inscrivez-vous!  

Vos données seront utilisées pour vous alerter en situation d’urgence. L’inscription ainsi que les messages reçus sont gratuits.  

Inscrivez-vous à BE-Alert 

Déjà inscrit à BE-Alert ? Connectez-vous pour compléter, modifier ou supprimer vos données.

Qu’est-ce que BE-Alert?

BE-Alert est un système d’alerte qui permet aux autorités de diffuser un message à la population en situation d’urgence.

Jusqu’à présent l’alerte et l’information à la population pouvait se faire via les médias (sociaux), les services de secours déployés sur le terrain ou -en ce qui concerne le risque Seveso ou nucléaire- par le biais d’un réseau de sirènes.

Le système BE-Alert permet désormais une alerte via de nouveaux canaux complémentaires. Ainsi, une autorité, qu’il s’agisse d’un Bourgmestre, d’un Gouverneur ou du Ministre de l’Intérieur peut, s’il l’estime nécessaire, alerter la population par appel vocal, SMS ou e-mail.

De la sorte, vous recevez les recommandations utiles pour votre sécurité de manière rapide (ex. Fermez portes et fenêtres lors d’un incendie).

Lien Permanent pour cet article : http://www.gesves.be/be-alert/

Votre logement ou votre quartier est soudain sans électricité?

Vérifiez si le problème ne provient pas de votre installation intérieure.

Si vos voisins sont également privés d’électricité. Si c’est le cas, patientez, il s’agit d’une panne de secteur et AIEG qui gère le réseau de distribution d’électricité.

Pour cela, il vous suffit si vous n’avez toujours pas de courant de contacter AIEG au 085/27.49.00.

En outre, AIEG est responsable du relevé des compteurs, de la gestion des données de consommation et de l’Acheminement d’électricité à domicile via le réseau de distribution.

Dans le cas d’une coupure due à un déménagement, vous pouvez fouiller entre les différents fournisseurs d’énergie présents dans la région et prendre ceux qui proposent une meilleure formule avec un prix du kwh le moins cher.

Lien Permanent pour cet article : http://www.gesves.be/coupures-delectricites-on-vous-tient-au-courant/

La taxe-déchet, on vous explique tout!

Saviez-vous que la taxe-déchets ne représente en moyenne que 1 euro par habitant et par semaine ?

Mais à quoi sert-elle exactement ?

Elle sert principalement à financer le fonctionnement des recyparcs,  le traitement des déchets, l’organisation des collectes et les campagnes de sensibilisation à la réduction, la réutilisation et au tri des déchets.

La part dans la taxe-déchets, pour chacune de ces catégories, est de 42% pour les recyparcs, 31% pour le traitement des déchets, 25% pour la collecte et 1% pour la prévention.

En savoir plus »

Lien Permanent pour cet article : http://www.gesves.be/la-taxe-dechet-on-vous-explique-tout/

Articles plus anciens «